Vœux du Maire adressés à la population

Monsieur le conseiller départemental, mon cher Michel,

Mesdames et messieurs les maires et maire-adjoints,

Major, commandant la communauté de brigade de gendarmerie de Mansle

Capitaine, commandant l’escadron de circulation et d’escorte du 515e RT

Lieutenant, commandant le centre de secours de La Rochefoucauld

Mesdames et Messieurs les présidents d’associations

Mesdames et messieurs,

Chers Amis,

 Je dois excuser tout d’abord l’absence de :

         – Martine PINVILLE, notre ministre charentaise,

- Nicole Bonnefoy, notre Sénatrice,

         – Jérôme LAMBERT, notre député,

         – Jean François DAURE, notre conseiller régional

 retenus sur d’autres cérémonies ce matin.

 Je vous remercie d’être présents à cette petite cérémonie à laquelle tous les habitants de notre commune ont été conviés et, tout particulièrement, toutes les nouvelles familles installées ces derniers mois qui ont été invitées personnellement.

 Merci également aux présidents d’associations, à nos agents municipaux d’avoir également pris un peu de leurs temps pour venir partager ce moment de rencontre avec nous.

 A l’aube de cette nouvelle année, je vous présente, au nom de toute l’équipe municipale, mes vœux les plus sincères de bonne santé, d’épanouissement, de réussite personnelle et professionnelle, pour vous, vos familles et vos proches. Une pensée particulière pour toutes les familles qui se sont installées à Jauldes cette année et qui découvrent notre commune, bienvenus à vous à Jauldes. Vous avez eu une excellente idée, collectivement, nous ferons tout pour que vous ne regrettiez pas votre choix.

Difficile cette année encore, après le lâche attentat de Nice, après les multiples actions terroristes partout en Europe et dans le monde, de ne pas commencer cette cérémonie des vœux sans avoir en tête ces images douloureuses. Ces deux dernières années auront été pour la France deux années difficiles, parsemées d’actes de violence, lâches et injustes.  Le 7 janvier 2015, le 13 novembre 2015, le 14 juillet 2016 resteront désormais à jamais gravés dans nos mémoires. Cela me donne l’occasion de saluer publiquement l’engagement et l’action de nos services de sécurité et de secours durement mobilisés pour défendre et secourir notre République. Cela me donne aussi l’occasion de rendre une nouvelle fois hommage au Maréchal des Logis Chef Fabien JACK tué au Mali le 4 novembre dernier dans le cadre de l’opération Barkhane,  par l’explosion d’une mine sous son blindé. Fabien appartenait à l’Escadron de Circulation et d’Escorte jumelé avec la commune de Jauldes. C’est donc avec une grande émotion que je vous relate ces faits.

Après ces terribles et lâches attentats, la France a été atteinte, notre pays a été blessé. Je retiens pourtant les innombrables  élans de solidarité nationale qui à chaque fois ont réunis dans les rues de nos villes des millions de personnes pour réaffirmer les valeurs de notre République. Aussi, je forme un vœu qui m’est cher : n’attendons pas d’être contraints, manifestons chaque jour notre souhait de solidarité, de laïcité, de tolérance, de cohésion, de fraternité.

La cérémonie des vœux est traditionnellement l’occasion d’échanger avec vous sur les réalisations et les projets mais aussi sur toutes les informations qui impactent notre quotidien. Et cette année tant de choses se sont passées.

Tout d’abord, au plan de nos collectivités locales, cette fin d’année 2016 voit l’extinction, après 24 années de beaux projets et de belles actions, de notre communauté de communes « Braconne et Charente ». Je tiens une nouvelle fois à saluer l’engagement, la disponibilité, la qualité du travail et des réalisations qui ont été accomplies tant par les élus communautaires que par les agents communautaires. Au nom de notre petite commune, je les remercie toutes et tous. Un grand merci également aux élus et aux agents du SMICTOM qui assuraient la compétence de ramassage des ordures ménagères.

         Une page importante vient d’être tournée mais 2017, c’est surtout une naissance : la « naissance », après un vaste projet de fusion, d’une nouvelle communauté d’agglomération autour d’Angoulême. Née en application de la loi Notré, de la volonté locale des services de l’Etat et avec un avis favorable de la quasi majorité des conseils municipaux concernés, « GrandAngoulême » rassemble aujourd’hui 38 Communes et près de 150 000 habitants. 150 000 habitants n’est bien entendu pas une fin en soi. Cependant, en renforçant sa taille, cette nouvelle agglomération à vocation à mieux rayonner au sein de la région « Nouvelle Aquitaine ». Elle a aussi vocation, pour ses habitants, à mieux mettre en valeur les richesses et les diversités de chacune de ses 38 communes, qu’elles soient urbaines, périurbaines, rurales, grandes ou petites.

Depuis plus d’un an, ce projet est au cœur de notre action, élus et agents des collectivités. Depuis cette première conférence des 38 maires qui s’est tenue ici même, dans cette salle, le 9 novembre 2015, une énorme mobilisation : 2 forums citoyens ouverts à tous, 4 conférences des maires, 9 comités de pilotage et des dizaines de réunions de commissions techniques rassemblant élus municipaux et agents se sont tenues pour apprendre à se connaître, partager nos expériences mais surtout réfléchir à la mise en place d’un projet commun au service de tous. Au-delà des compétences obligatoires imposées par la loi qui je le rappelle porteront sur un très large domaine allant du développement économique, à l’aménagement de l’espace, à l’habitat, à la politique de la ville, à l’accueil des gens du voyage à la collecte et au traitement des déchets puis prochainement à l’eau, l’assainissement et la gestion des milieux aquatiques, il conviendra d’examiner, et nous auront deux ans pour le faire, les compétences optionnelles et facultatives qui seront les plus à même de valoriser les singularités de nos territoires et servir aux mieux les habitants.

Bien entendu, je ne peux pas parler de cette nouvelle agglomération sans parler de représentativité et gouvernance. Vous le savez tous, cette loi est perçue par beaucoup comme un déni de démocratie car elle divise quasiment par deux le nombre d’élus représentant nos communes dans cette structure. Des 151 délégués communautaires que constituaient nos 4 anciennes communautés, la moitié d’entre-nous a perdu son mandat ce 31 décembre. Au delà les frustrations, il en reste un vrai problème de représentation. 22 de nos communes, certes les plus petites, n’auront qu’un seul délégué. Angoulême à contrario, avec ces 42 000 habitants, dispose de 22 délégués. C’est dans ce contexte, et avec une volonté forte de consensus politique, d’efficacité immédiate, que nous avons installé la gouvernance de GrandAngoulême jeudi dernier à la tête de laquelle Jean François Dauré à été élu Président.

En appui à cet exécutif et afin de rester au plus près des préoccupations du terrain, nous avons actés :

-      de la mise en place d’une conférence des 38 maires qui sera consultée sur toutes les grandes décisions,

-      de la possibilité de permettre aux conseillers municipaux d’intégrer les commissions communautaires pour partager plus largement les travaux préparatoires.

Voilà, j’ai certainement été long sur ce sujet mais vous l’aurez compris, l’administration de nos communes vient d’être profondément reformatée. Avant de clore sur point et pour répondre aux questions qui me sont régulièrement posées, quelles sont les conséquences à court terme de notre appartenance à GrandAngoulême :

-      au plan de la fiscalité des familles, l’harmonisation des taux est en l’état, favorable aux 7 communes de l’ex « Braconne et Charente », et devrait traduire une légère baisse de vos impôts

-      le prix de l’eau et de l’assainissement devrait également être en léger recul,

-      les tarifs des services (Nautilis …) seront harmonisés et par conséquent en légère baisse pour nous qui étions considérés comme extérieurs,

-      le ramassage des ordures ménagères va être revu dans les prochaines semaines. Des bacs de collectes vont être proposés à ceux d’entre vous qui n’en disposent pas.

A Jauldes, 2017 sera l’année d’une grosse transformation du centre bourg. Les espaces et les voiries autour de l’église, du cimetière vont être réaménagées, un parvis en pierre sera posé devant l’entrée de l’église, des stationnements seront créés, le plan de circulation sera revu pour assurer plus de sécurité, le monument aux morts mis en valeur, bref tout un ensemble avec un objectif qualitatif fort. Les travaux devraient être engagés rapidement, fin mars probablement. Vous serez très prochainement invités à une réunion publique d’information.

Toujours au titre des réalisations, nous terminerons notre projet de dénominations des routes et rues de la commune qui vous a été présenté en réunion publique le 16 novembre dernier. Les plaques de rues et les numéros de vos habitations seront posés d’ici l’été.

Et puis dans quelques jours, nous devrions enfin profiter de la mise en service du réseau de télécommunication très haut débit que nous attendons tous. Porté par les trois « ex » communautés de communes autour de l’agglomération depuis plus de 8 ans, ce projet arrive enfin dans sa phase finale. Les réseaux (plus de 100 Km de fibres optiques) ont été posés en fin d’année, les armoires optiques sont installées. La mise en service et la commercialisation est progressive depuis quelques mois. Vous trouverez sur le site internet de la commune, un lien vers une cartographie qui vous indiquera, habitation par habitation, les débits auxquels vous accéderez. Globalement de 10 à 30 Mbits ce qui vous permettra d’accéder aux offres Triple Play (Internet Télévision Téléphone). Je n’entrerais pas dans le détail financier de cette opération, retenez simplement un coût de l’ordre de 10 M€, 7 M€ de subventions et 3 M€ de reste à charge pour les 3 collectivités porteuses du projet, 3 M€ pour un service offert à plus de 25 000 habitants.

S’agissant du « bien vivre », Jauldes n’est pas en reste : impliquée très tôt dans les objectifs de la charte « Terre Saine » avec notamment aucun pesticide sur les espaces publics depuis 2012, nous souhaitons maintenant vous accompagner dans un changement de nos perceptions et de nos pratiques avec l’idée d’une plus grande tolérance aux « mauvaises herbes ». Nous devrions prochainement être « salués » dans notre démarche par l’attribution de notre premier « papillon ».

Jauldes a également pris toute sa part dans le projet « Consommer local dans les restaurants scolaires » et nous sommes fiers d’être comptés parmi les premières communes de GrandAngoulême à justifier de ce « label ».

Voilà pour l’essentiel, cela fait maintenant plus de 1000 jours que l’équipe que j’ai le plaisir et l’honneur d’animer, œuvre pour vous, pour notre qualité de vie et pour l’embellissement de notre commune.

Notre qualité de vie est aussi portée par nos associations, la diversité et la qualité de leurs activités. Nous avons la chance de disposer maintenant d’une vie associative dynamique, il nous appartient collectivement de la faire vivre en participant, chacun à notre manière, aux activités et autres festivités organisées. Sur ce sujet, je souhaite saluer devant vous, une nouvelle fois, l’initiative et la très belle manifestation de solidarité organisée par Jauldes Sports et Loisirs au bénéfice de Thomas. Ce « défi Jauldois », au-delà des fonds récoltés, restera comme un des plus beaux moments d’émotion collective sur notre commune. Tous ceux qui étaient présents à la clôture de cette journée ne me démentiront pas.

 Avant de conclure, je tiens bien sûr à remercier également tous nos agents communaux, pour leur travail et leur implication quotidienne au service de tous ;

-        Emilie au secrétariat, elle est votre contact privilégié,

-        Sylvie en soutien au secrétariat,

-        Brigitte à l’agence postale et également au secrétariat les mercredis après midi,

-        Francette pour l’entretien des locaux,

-        Jacky, Michel, Patrick, Samuel, Ludovic aux services techniques ; cinq agents qui nous permettent de prendre en charge divers travaux de bâtiments que nous réalisons ainsi à moindre coût.

Et pour en finir avec les remerciements, je n’oublie pas bien entendu toutes nos associations et je souhaitais vous saluer tous, vous, les présidents d’associations et bien-sûr  vos équipes, pour votre engagement et pour toutes les manifestations organisées. Je sais que certaines d’entre vous ont des difficultés à tenir, à renouveler les équipes dirigeantes, à renforcer vos effectifs. Sachez que nous sommes à vos cotés et que nous ferons tout pour vous accompagner. La collectivité à conscience que la vie associative est une des composantes de la qualité de vie. Nous sommes fiers de vous.

Pour conclure et au nom de toute l’équipe municipale, je vous renouvelle mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et vous assure de mon entier dévouement. Je vous invite maintenant à poursuivre ce moment ensemble autour d’un verre et d’une part de galette.

Bonne année 2017, vive La République, vive La France !

Eric SAVIN, Maire de Jauldes